Chauffez-vous à moindre frais !


Des années 60 aux années 80 on trouvait des petits poêles à mazout, ces petits poêles permettaient de se chauffer à peu de frais en brûlant du fioul acheté à la pompe.

Qui n'a pas connu ce genre de poêle à hublot rond dans les anciennes écoles, dégageant une légère odeur de fioul !



Ce poêle a maintenant disparu du commerce et se trouve parfois en brocante, en revanche on trouve des petits poêles à pétrole un peu partout à des prix très discount !



Malheureusement se type de poele peu coûteux nécessite l'emploi de pétrole bas de gamme à la pompe (dégageant une odeur peu agréable), voir du combustible spécial plus coûteux (sans odeur).
Dans tous les cas, le bon marché coté combustible n'est plus là, sauf si on utilise du fuel beaucoup moins cher !

Seulement voilà le hic, le fioul sent très mauvais, pollue beaucoup et fume tellement qu'il encrasse tout, du reste son pouvoir calorique est moindre (sauf dans les chaudières récentes où celui-ci est brûlé à haute température).

Mais voyons ce qu'est le fioul exactement: du gasoil en fait, coloré en rouge avec un dérivé de toluène et additionné de fumrol, le rendant ainsi très repérable en cas d'utilisation frauduleuse sur des véhicules routiers.
Celui-ci va non seulement colorer de façon définitive tout ce qui aura été en contact avec celui-ci, mais également dégager une fumée noire et épaisse à la sortie du pot d'échappement !!!
Malheureusement ces agréments ajouté au gasoil pour en faire du fioul, l'on rendu très polluant et moins calorifique qu'avant traitement, résultat on doit en brûler plus dans sa chaudière pour obtenir le même résultat que si celui-ci était pur !...

Alors votre dévoué Picchou va vous donner une solution afin d'éliminer tous ces "marqueurs" afin de rendre la pureté à votre fuel et pouvoir brûler celui-ci correctement dans vos appareils de chauffage sans dépenser plus pour autant !!!

Voici le résultat d'un fuel ou mazout purifié :



Comme vous pouvez le voir, dans l'éprouvette de droite se trouve un fioul acheté au m3 (remplissage de cuve pour les chaudières à mazout) très coloré et chargé en fumrol (marqueur de détection spécial), l'éprouvette à sa gauche et du fuel vendu au litre à la pompe (moins coloré que celui vendu au m3), ce fuel est destiné aux anciens poeles et aux véhicules agricoles; l'éprouvette suivante à gauche présente un fioul puriffié à 95% qui convient très bien pour les petits chauffages au pétrole (ou les anciens poeles à mazout) et enfin l'éprouvette de gauche présente un fioul purifié à 100% convenant à tous les usage possible (poêle à pétrole, lampe à pétrole, etc...).
Une fois le fioul purifié à 100%, il n'y a plus aucun "marqueur" ce qui en fait un combustible d'excellente qualité sans dégagement de polluant nocif, il ne fume plus et ne sent plus rien de désagréable; en fait c'est redevenu de l'huile au même titre que le gasoil !

En utilisant un fioul purifié à 95% dans un poêle à mazout c'est se garantir un meilleur rendement, car le pouvoir calorique est nettement amélioré (environ 20%).

En utilisant un fioul purifié à 100% pour tous les autres usages où le pétrole est roi, c'est se garantir d'un coût moins moindre, puisque le fioul est environ 25% moins cher que le pétrole.

Avertissement important :

Bien que la méthode de purification qui va suivre permet la disparition des marqueurs administratifs, il n'en reste pas moins que ce combustible est vendu moins cher en vu de son utilisation comme combustible de chauffage, tout autre usage reste illicite ! (comme le fait d'utiliser celui-ci dans votre véhicule routier).

Explication de la méthode de purification employée :

Procurez-vous de la litière pour chat bas de gamme dans un magasin discount, acheter également du vinaigre d'alcool (non coloré) et du charbon de bois pour barbecue.

Mettre du charbon de bois dans un chiffon et le piller avec un maillet, afin d'obtenir de petits morceaux.
Attention ne pas utiliser de charbon actif, mais bien du charbon de bois !

Recupérer des bouteilles plastiques vides avec leur bouchon, percer les bouchons avec un petit foret (1,5 mm de diamètre) et couper les culs des bouteilles.

Récupérer des pots en verres ou d'autres bouteilles dont vous couperez le col.

Remplir une première bouteille de litière à la moitié, puis pulvériser du vinaigre d'alcool sur celle-ci et continuer le remplissage doucement en pulvérisant du vinaigre (de pas vider celui-ci, mais humecter seulement).

Remplir une seconde bouteille de la même façon, puis une troisième.

Ensuite vous versez doucement le fioul, la filtration doit être lente (raison du petit trou dans le bouchon), une fois filtré on vide dans la seconde une première fois, puis une deuxième fois, puis une troisième; ensuite on passe à la troisième bouteille et une fois filtré, on re-filtre à nouveau dans cette dernière.

Maintenant vous avez atteint la première phase (purification à 95%), on peut donc passer à la dernière phase si nécessaire.

Prendre une quatrième bouteille vider un peu de litière, puis vider le charbon de bois pulvérisé qui devra être légèrement imbibé de vinaigre d'alcool, ensuite recouvrir de litière éventuellement légèrement pulvérisé de vinaigre d'alcool.
Vider votre fioul purifié à 95% une première fois, puis une seconde éventuellement, la filtration à ce stade est longue, mais votre est maintenant purifié à 100% !

La couleur d'un fioul purifié à 100% est légèrement jaune (comme le gasoil qui lui est généralement plus jaune), il brûle sans fumé et remplace à 100% le pétrole.

Note de Picchou :

La méthode donné ici est un peu archaïque, mais je pense que beaucoup pouront la réaliser avec un minimum de moyen et c'était le but recherché, car bien il existe d'autres moyens plus efficace pour purifier ce genre de combustible !

Sachez que l'acide acétique (vinaigre) décolore le colorant incorporer au fioul, vous pourez d'ailleurs le constater en "régénérant" vos unités de filtrage par quelques vaporisation de vinaigre sur la litière saturée qui redeviendra blanchâtre après être devenue rougeâtre.

Ensuite La litière qui est en fait du calcaire permet un filtrage dit naturel et donc une purification du fioul qui n'est ni plus ni moins que de l'huile préhistorique.

Enfin le charbon de bois agit comme un filtre naturel et élimine les résidus de fumrol et mauvaises odeurs résiduelles.

Une fois le liquide récupéré, on le filtre dans un entonnoir muni d'un filtre à café en papier pour éliminer les éventuels résidus de calcaire ou de charbon.



Et pour la petite histoire ...

Sachez que les agriculteurs généralement près de leurs sous et peu enclin à respecter les règles administratives ! Connaissent un moyen de purifier le fioul afin de pouvoir mettre celui-ci autre part que dans la chaudière et le tracteur ...
Depuis les années 50 ce "secret" se transmet de génération en génération :

On prend un gros baril ou fût de 200 litres que l'on rempli de terre (c'est gratuit !) et on place celui-ci au-dessus d'un autre bidon moins gros munis d'une crépine, et au dessus du bidon rempli de terre on laisse déverser le fioul très lentement.

La filtration est des plus lente, mais y a rien qui presse, il suffit de vider de temps à autre le réceptacle la où c'est interdit ... hum !!!


Bien sur si le paysan va généralement vider son fût de terre très pollué au fin fond de son domaine, nous nous contenterons de mettre les éléments de filtrage pollués et saturés en sacs poubelles, ceux-ci seront ainsi incinérés dans les meilleurs conditions (sans rejets de polluants dans l'atmosphère), se qui n'aurait pas était le cas si vous aviez brûlé le fioul tel quel auparavant.

En conclusion, la purification du fioul apporte beaucoup de points positifs :

- Moins de rejets de polluant dans l'atmosphère
- Plus de rendement dans la combustion
- Un moindre coût financier

Point négatif : Un peu de travail pour la purification ...

Exemple de purification :





On peut évidement utiliser d'autres moyens, comme des bidons ou des fûts ou des bouteilles en cascade, je vous laisse tester; je vous ai donner un moyen à vous d'en tirer profit de la meilleur façon qui soit !


Pour améliorer le filtrage, vous pouvez vous procurer une litière minérale fine (cela ressemble à du sable fin, mais la couleur est un peu grise) et l'utiliser comme précédement; à la différence près que vous allez remplir votre bouteille de filtrage d'un quart de cette litière, puis verser du vinaigre d'alcool sur un demi-centimètre, aussi après, verser d'autre litière jusqu'au quart supérieur de la bouteille de filtrage.
Attendre une heure que la réaction chimique soit bien fini, créant ainsi une partie d'acétate de calcium prit en sandwich entre le carbonate de calcium (calcaire), voir le schéma explicatif ci-dessous.



Le trou effectué dans le bouchon de la bouteille doit-être assez petit, afin d'obtenir une filtration très lente (pour le reste, procéder comme précédement).



(02/12/07)
(22/01/08)
(20/02/08)

Copier ce dossier en PDF



Début de la page

Retour