DISPOSITIFS SONORES

Avant de vous présenter et de décrire les dispositifs sonores, laissez-moi vous présentez un schéma de principe d'une oreille.



Comme vous pouvez le constater sur le croquis ci-dessus, l'oreille est constituée d'une fine membrane appelée "tympan" qui est tapissé de cils ou poils très fins.
Ces petits poils fins sont très fragiles et ne se régénèrent pas, entendez par là que s'ils sont détruit, c'est de façon irrémédiable !
Et bien sur, moins on n'a de poils à nos tympans et plus on devient sourd ! Donc, leur rôle dans l'acuité auditive est indispensable, il faut donc en prendre grand soin et savoir que ceux-ci subissent bien évidement les affres du temps (la vieillesse); mais il peuvent être détruit par d'autres phénomènes: comme de fortes pressions ou des sons très puissants (voir certaines maladies...).

Ce qu'il faut retenir ici, c'est que le tympan est une membrane vivante sensible aux vibrations de l'air et aux sons, la pression étant perçu par le tympan lui-même (qui va se tendre) et les sons par agitation des petits poils qui sont ensuite transmis à d'autres organes de l'oreille interne.

Dispositif sonore couramment utilisé:

Il s'agit bien entendu du haut-parleur, qui n'est ni plus ni moins qu'un électro-aimant (solénoïde) qui est relié physiquement à une membrane, ainsi lorsque les impulsions électriques sont transmises la membranes va compresser et décompresser l'air, créant ainsi une vibration de l'air.
Ces vibrations répétées produiront des sons, comme lorsqu'un insecte vole près de nos oreilles (ses ailes battent l'air et produisent des sons.

Mais si ces dispositifs vous paraissent simples, bon marché, inoffensifs et irremplaçables; alors sachez que vous êtes dans l'erreur !

Voyons tout d'abord les inconvénients de telles systèmes:

Les haut-parleurs sont avant tout des systèmes à compression volumétrique, ce qui signifie que si vous utilisez un WalkMan ou similaire, vous disposerez d'un casque d'oreilles sous la forme soit d'écouteurs ou de haut-parleurs miniaturisés dans les conduits auditifs.
Donc même si vous écoutez votre musique à niveau sonore raisonnable, vous détruirez votre ouïe par effet compressif (vos tympans vont voir leurs poils se détacher définitivement), ainsi de plus en plus de jeunes sont pratiquement sourd à 30 ans (voir avant). Ce n'est d'ailleurs pas difficile à découvrir, il suffit de constater le "bruit" produit par le WalkMan de certains utilisateurs que l'on entend à plusieurs mètres (ceux-ci devenus sourd, montent le niveau sonore au maximum, afin de capter les sons produits par transmission osseuses, sans même sans rendre compte).

Pourtant il est tout à fait possible d'utiliser une autre technique de système sonore, qui présente bien des avantages; mais comme tout système de ce genre, il est réservé aux professionnels et n'est guère commercialisé !
Pourquoi vendre un système simple, peu coûteux, inusable et en plus qui ne nuit pas à la santé ... Non faut faire marcher le commerce, notre système mercantile le réclame, ce qui fait la joie du consommateur ne fait pas celle de la société de consommation !

Explication du dispositif palliatif:

En faite, il s'agit tout simplement d'utiliser l'effet capacitif qui va créer des sons par agitation moléculaire.
Cette technologie est connu depuis fort longtemps, bien avant le haut-parleur !
En faite il suffit tout simplement d'utiliser une sorte de condensateur, mais avant de vous expliquez en détail ce dispositif, afin que vous puissiez vous aussi l'utiliser, je vais décrire tous les avantages et les inconvénients des deux systèmes.

Dispositif par compression volumétrique.

- Usage d'éléments coûteux: aimants de qualité, membranes coûteuses, bobine à spires jointives précise, etc...
- Montage soigné, donc coûteux: solénoïde calibré, membrane parfaitement centrée, etc...
- Danger dût aux compressions volumétriques, pouvant être importants.
- Nécessité d'utiliser des courants élevés (consommation d'énergie importante).
- Utilisation de fils électriques de qualité (section importante).
- Génération de champs magnétiques et électromagnétiques néfastes à la santé (voir dossier 2).
- Système fragile, périssable, lourd, etc...

Dispositif par agitation moléculaire.

- Usage d'élément courant et bon marché: feuille de clinquant (Al, Fe, etc...), isolant (papier, plastique, etc...).
- Montage très simple: simple condensateur à air.
- Aucun danger de compression volumétrique.
- Pas de courant élevé, simple signal électrique.
- Utilisation de fils électriques ordinaires de faible section, peu coûteux (aucun soucis de résistivité électrique).
- Aucun champs généré
- Système robuste, non périssable, léger, quasi indestructible, pas de polarité et consommation énergétique négligeable !

En conclusion:

Le dispositif à agitation moléculaire ne pourra jamais détruire le tympan de par sa technologie, comme il nécessite qu'un signal électrique sa consommation est totalement négligeable; qui plus est, comme il produit un son localement, il permet à son usagé de pouvoir converser avec un éventuel interlocuteur ne dérangeant nullement ses voisins (dans le cas d'un usage en milieu collectif) et surtout il n'isole pas son usagé qui peut toujours percevoir les bruits ambiants.
Enfin la qualité sonore qui découle d'un tel dispositif est sans égal, et s'explique par le fait suivant:
Un haut-parleur reçoit un courant électrique modulé (alternatif), qui alimente une bobine qui transforme ce courant en un champs magnétique, ensuite ce champs magnétique ainsi créer va faire bouger la bobine, qui est enroulé autour d'un noyau magnétique (afin d'amplifier le champs), qui elle-même entraînera dans son mouvement la membrane qui comprimera l'air (de la qualité de cette membrane dépendra la qualité du son ainsi que le temps de réponse au signal électrique).
On comprend bien ainsi que le haut-parleur si excellent soit-il, a un temps de réponse (ainsi qu'une bande passante) non négligeable; explication: si vous écoutez des graves, pas de problème la fréquence est basse, donc le temps de réponse correspond; maintenant si vous écoutez des aigus, la fréquence est haute, le temps de réponse n'est pas assez rapide (des notes sonores se perdent).Maintenant vous écoutez de la belle musique issue d'un grand orchestre, les notes sont multiples, le temps de réponse est très important et bien sur un haut parleur ne peut pas avoir un rendu de toutes les notes, alors on doit utiliser plusieurs haut-parleurs avec des filtres...
Dans le cas d'un "haut-parleur" statique la question du temps de réponse n'est plus un problème, car le signal électrique n'est pas transformé, mais utilisé tel quel ! Aussi quand vous aurez comme moi goûté à ce système vous redécouvrirez la musique et les instruments qui ont été utilisé à la réalisation de celle-ci.


COMMENT REALISER UN TEL DISPOSITIF ?

Réaliser un tel casque peut paraître ardu, aussi vous pourrez réaliser un casque d'exellente qualité en vous procurant les dispositifs dans le commerce et en bricolant l'ensemble par vous-même (comme moi), voici un exemple que j'ai réalisé et qui fonctionne parfaitement bien.

Tout d'abord il faut un casque HI-FI ou non (à vous de voir), ensuite il vous faut vous procurer chez un professionnel un HP piézo (car un vrai HP capacitif doit être fabriqué soit même, car son prix est prohibitif !), celui-ci vous offrira l'avantage d'être petit, facile à utiliser (pas de HT) et enfin 'cerise sur le gâteau', vous pourrez rajouter un inhibiteur de micro-onde, qui vous protégera des infâmes usagés de téléphones cellulaires qui font un usage immodéré de leur 'joujou' envoyant leur ondes nocives tout autour d'eux (et leur conversation insipide et bruyante).
Voici le modèle de casque que j'ai modifié:



Après avoir retiré délicatement les mousses de protection, il faut retirer les HP électromagnétiques et dessouder les fils, puis au moyen d'outils appropriés découper et aplanir la surface de contact qui va recevoir chaque HP piézo, il suffit ensuite de coller par quelques points les HP au niveau de leur isolant caoutchouté, ensuite il suffira d'enduire le pourtour de ceux-ci d'un gel élastique.
Voici un modèle de HP piézo que j'ai utilisé pour réaliser mon montage:



Et si voulez également vous protéger de ces maudits portables, ajoutez des inhibiteurs d'ondes électromagnétiques, avant de monter les HP piézo, vous ci-dessous le croquis de montage d'un écouteur:



Voici pour les connaisseurs les caractéristiques des HP piézo utilisés:





Comme vous pouvez le remarquer sur les deux courbes, les déplacements des 'membranes' des HP piézo sont infimes, ce qui a pour énorme avantage de ne pas créer de compression volumétrique, et de ne pas créer de nuisances sonores dans le proche entourage (ce n'est parce que certains sont bruyants, qu'ils faut les imiter !)
Ainsi donc, ces HP (haut-parleurs) correspondent bien à des systèmes qui agitent les molécules de l'air, mais ne compressent en aucun cas l'air.
Qui plus est il ne génère pas de champs magnétiques et électromagnétiques néfastes à la santé.

Si comme moi vous avez réalisé ce montage, vous possédez maintenant des écouteurs haut de gamme (vous pouvez vous en rendre compte, car vous entendez beaucoup mieux les instruments musicaux), ceux-ci vous mettent à l'abris des ondes magnétiques nocives, sont très légers et votre baladeur voit son alimentation électrique (piles ou accu) tenir plus longtemps.


NB: Les schémas de principe du HP piézo sont donnés à titre indicatif, le modèle que j'ai choisi est un modèle à large bande passante, qui est en faite un double condensateur assemblé en série au montage, mais câblé en parallèle, ce qui offre comme avantage de ne pas avoir de sens de montage et d'être plus sensible aux temps de réponse (donnant ainsi un meilleur rendu sonore).

Le coût d'un tel casque est d'environ 20 (sans les inhibiteurs), mais vous pouvez vous procurer un casque HI-FI d'occasion (le mien a été acheté neuf).


Description d'un inhibiteur électromagnétique.



Retour Page d'acceuil