ECONOMISEZ L'ENERGIE



Aujourd'hui il existe de nombreuses solutions pour utiliser de l'énergie !

On peut utiliser tout ce qui peut brûler et ainsi fournir de l'énergie, sans aucun respect du prochain, ni de l'écologie !

On peut aussi être très respectueux de la nature et de son prochain en faisant tout notre possible pour utiliser de l'énergie propre et renouvelable; ainsi on laisse notre prochain (enfant et petit enfant) bénéficier des mêmes avantages que nous et surtout on ne dégrade pas notre environnement !

Maintenant devant ces deux choix, il est un critère important que l'on peut ignorer puisque l'on vit dans une Société qui à ses règlements :

La LOI !

Eh oui, même si on n'a de bonnes idées, comme celle de rouler à l'eau (comme source principale de combustible, générateur Pentone, par exemple), ou à l'huile végétale à 100% (énergie bien moins polluante que le pétrole, moins coûteuse et entièrement renouvelable); nous ni sommes pas autorisé par la loi (pour l'huile végétale, loi Française uniquement).

Aussi comme vous avez pu le lire sur mon site, je respecte la loi (même si le la trouve sur certains points totalement dépassée et irrationnelle); aussi je vous donnerai des solutions légales (ou tout du moins non répréhensible) pour rouler avec votre véhicule avec un maximum d'économie et d'efficacité.

Pour ce qui est du chauffage, il ne semble pas y avoir de réglementation particulière en la matière (sauf chauffage collectif), on peut donc envisager plusieurs solutions ...

Bien sur il reste le coté très important de nos jours, les économies pécuniaires qui quand elles s'associes aux économies d'énergies en réduisant la pollution, ne peuvent être que les bienvenues.

Qu'est-ce qui nous coûte le plus cher actuellement ? LA VOITURE !

Que faire pour abaisser le coût de ce gouffre financier quasi indispensable, en préférant des modèles simple et rustique (avec le moins possible d'électronique et de gadgets inutiles qui tombent en panne et coûte cher) que nous pouvons entretenir nous-même.

Mais nous pouvons faire beaucoup mieux encore, en utilisant des moyens surs et durables pour réduire les pertes énergétiques :

1) Proscrire les climatisations qui augmentent la consommation de combustible de 10 à 15%.

2) Ne pas allumer les phares le jour (non obligatoire) qui augmente la consommation de 1 à 2%.

3) Eviter d'utiliser celle-ci sur de petits parcours ou en ville, les démarrages fréquents consomment plus de combustible et usent prématurément le moteur.

4) Installer des dispositifs (non proscrit et interdit par la législation) comme certains dispositifs magnétiques réellement efficaces qui vous feront économiser 11% au minimum (d'après de nombreux tests sur véhicules essence et diesel); installer des dispositifs moins connus, mais très efficace pour améliorer la combustion.

5) Utiliser des additifs (non interdits) qui réduisent l'encrassement et par la même la pollution et la consommation.

6) Adopter une conduite souple sans excès de vitesse, en prévoyant les ralentissement ou accélération, afin d'éviter de freiner fort ou de suralimenter le moteur; vous pourrez facilement gagner jusqu'à 20% de combustible en modifiant votre conduite et en ne considérant plus votre voiture comme un bolide ou rouleau compresseur de piétons !

7) Eviter à tout prix les galeries qui augmentent la consommation considérablement, si vous n'avez pas le choix, utilisez un coffre de toit aérodynamique.


Additif non conventionnel

Les tests sont encore en cours, mais je puis vous dire que les possesseurs de véhicules diesel (quelque soit le type) peuvent déjà se réjouir avec une baisse réelle de plus de 5% de gasoil, sans aucune modification de leur véhicule !

Il suffit simplement de verser 70 ml maximum (inutile au-dessus) d'acétone, avant de procéder au remplissage de leur réservoir (qui doit-être presque vide à ce moment là), ainsi le mélange va s'effectuer dans les meilleurs conditions et la réaction chimique sera complète.

Il s'agit d'un réservoir compris entre 43 et 50 litres, soit un pourcentage de 0,15% du mélange, ce qui ne présente aucun risque pour votre véhicule !

Une fois le mélange et le brassage (lors du remplissage) effectué, le carburant subit une réaction chimique complexe qui homogène le mélange des différents additifs et hydrocarbures en mélange dans le gasoil.
On obtient ainsi un combustible à très haute performance, tout en prenant le plus mauvais et le moins cher du marché (vendu par une grande surface Française de temps en temps à prix coûtant et qui ne fait pas qu'enterrer moins chère), le coût d'un tel ajout est de quelques centimes d'euro par plein !!!
C'est le moyen le plus rentable actuellement et sans aucun risque pour le véhicule, de plus il n'y a absolument aucun réglage, ni modification à effectuer, il faut juste vider le petit flacon préparé à l'avance, juste avant de remplir le réservoir, c'est tout.

Votre véhicule fonctionne mieux (moins de cliquetis), à un peu plus de puissance et consomme moins.

On peut évidement s'interroger sur le fait que les pouvoirs en place ne prévoient pas un tel mélange, afin d'économiser le pétrole et de diminuer la pollution ?...

Sauf si bien sur, ceux-ci souhaite gagner plus de fric tout en se moquant pas mal de la pollution ! Du reste, la pollution pourrait rapporter à l'état, puisque celui-ci envisage de faire payer les "pollueurs" (surtaxes aux péages des autoroutes pour les véhicules polluants); mais pourtant quand on veut plus polluer en installant des dispositifs géniaux (genre Pentone, par exemple) cela n'est-il pas interdit ?
Alors pourquoi faire payer l'acheteur du véhicule, qui utilise ce que l'on lui vend !
Faisons payer les responsables, pas les victimes !!!
Malheureusement on ne peut pas les faire "payer", alors soyons plus malin et utilisons toutes nos bonnes idées pour biaiser les systèmes polluants et coûteux que l'on est obligé d'utiliser, en utilisant des solutions légales ou non répréhensibles, ainsi même si on a pas le dernier mot, on aura ces "pourris" sur leur propre terrain !!!...


Pour ceux qui désirent un mélange précis et des plus efficace, veuillez utiliser un tube gradué en verre et doser à raison de 1,289 ml (cm3) par litre de carburant.

Dans mon cas, mon véhicule à un réservoir de 45 litres, j'attends donc que le voyant (réservoir vide) s'allume pour faire le plein dans une grande surface qui ne fait pas "qu'enterrer" moins chère !
Ainsi, je verse le contenu d'un petit flacon de 60 ml dans mon réservoir et ensuite j'effectue le plein au ras bord (juste au niveau de la prise d'air du réservoir), ainsi je peux contrôler avec précision et physiquement ma consommation réelle.

 - Je peux ainsi vous dire que l'économie varie entre 7,5 et 8% actuellement avec ce dosage précis.

Le carburant le plus mauvais du marché et aussi le moins cher devient le carburant le plus performant du marché !!!

Afin d'obtenir les meilleurs performance, il est préférable de choisir un fournisseur de combustible et de si tenir, car les différents fournisseurs de carburants ajoutent des additifs dans leurs combustibles pour différents résultats, les économies souhaités avec l'acétone peuvent-être affectés et les dosages revues pour maintenir l'efficacité souhaité !
En règle générale les fournisseurs de "petites surfaces" discount vendant les carburants à très bas prix n'ajoutent pas d'additifs de performance, on peut donc s'y fournir et ajouter la dose d'acétone cité ici et obtenir d'excellences performances !


Pour ce qui est du gasoil la proportion d'acétone produisant le meilleur résultat est de 0,1289% pour le gasoil de la grande surface discount cité plus haut, toutefois la proportion pourra être plus faible dans le cas de gasoil de marque et atteindre un pourcentage de 0,05% pour un gasoil vendu comme très performant.

A vous de faire les tests qui conviennent et en prenant toujours la même marque, actuellement j'ai gagné 140 Km de plus par plein sans autre aditif (aimants ou autre, juste l'acétone), ce qui représente plus de 16% d'économie (en théorie le maximum pouvant être atteint est de 22%).   [Résultat au 08/2007 sur un véhicule Getz HYUNDAI diesel CRDi (rampe commune d'injection haute pression, équivalent aux véhicules HDi ou DCi) de 38000 Km]



Note: Pour les amateurs de véhicules essence, soyez patients, des tests sont en cours, mais les dosages sont différents (15 à 20 cl par plein semble t-il) et d'autres additifs semblent nécessaires afin de renforcer l'indice d'octane (xylène, toluène, naphtaline, benzine, etc...); de plus les additifs utilisés polluent (véhicules non catalysés) et sont toxiques !

Le pourcentage sur les véhicules à essence semble être de 0,20 à 0,25% pour une économie théorique de 28% maximum, l'emploi d'essence 95 au super marché discount cité plus haut est de rigueur; pour le 98 de marque les dosages sont plus faible, à vous de tester !


Bien sur, maintenant que les tests d'acétones sont terminés, j'ai replacé des dispositifs magnétiques "perso", car quand je vois des camelots de tout poils qui osent vendre des systèmes soit-disant brevetés (certificat d'utilité par exemple sans valeur juridique) à des prix prohibitifs (300 à 800 euro) pour de vulgaires aimants ferrites à très bas prix, qui osent vous dire de couper la durit contre toute atteinte à la garantie et la sécurité du véhicule, JE DIS STOP ! cela suffit, il est temps dans finir avec ces "voleurs" et charlatans qui n'y connaissent rien du tout, sauf le coté pécuniaire très juteux de ces accessoires "placebo".

Pour remédier définitivement au problème évoqué, je vous offre aujourd'hui mon troisième montage "testé et approuvé" par Picchou lui-même.

Pourquoi cette longue attente ?

Tout simplement pour m'assurer de l'impossibilité de vendre ce dispositif qui doit resté un montage à la porté de tous sans devenir une valeur marchande à haute valeur ajoutée, ensuite parce que j'ai dû m'assuré du résultat sur plusieurs véhicules (à commencé par le mien).

Pourquoi ce troisième montage et pas les deux précédents opérationnels, parce les deux précédent pourraient être commercialisé et ce n'est nullement ma vocation.

Ce montage s'adresse tout particulièrement aux nouveau véhicules à injection haute pression (DCi, HDi, CRdi, etc...) qui utilisent des tubulures en acier en guise de durit, car les pressions de l'ordre de 2500 à 4000 bars sont bien trop importantes pour passer dans des durits même blindées, de plus des cannelures en acier sont plus petites et moins chères que des durits à multiple blindages (pression max. 1500 bars).

Comme vous le savez déjà si vous avez visitez tout mon site, le dispositif du commerce que je mentionne comme le meilleur et le plus performant est inefficace sur les durits blindées et totalement inopérant sur les cannelures acier !

Pour remédier à ce problème, je préconise un autre dispositif un peu moins performant mais efficace sur les durits blindées et un peu moins sur les cannelures acier.


Voici donc le montage promit qui fonctionnement également sur tous les autres véhicules de tourisme et les motos.


Pour réaliser ce montage vous devez vous procurer des aimants en alliage néodium de qualité en grade N35 - N38 ou N42, le champs magnétique ne doit pas être inférieur à 4000 gauss en contact de surface, la magnétisation doit-être axiale.

Vous devez prévoir un minimum de 3 aimants par injecteur, un moteur à 4 cylindres possède en général 4 injecteurs, il faudra donc 4 x 3 = 12 aimants.
Procurez également des colliers plastiques de fixation, de la mousse adhésive très fine (1 à 2 mm maximum), de la gaine spiralée (voir en électricité ou en informatique), voici ci-dessous une photo du matériel nécessaire:



Comme vous pouvez le voir, un aimant à un repaire bleu (c'est le pôle nord) et un autre à un petit morceau de mousse adhésive d'un millimètre d'épaisseur, vous pouvez également voir à quoi ressemble la gaine spiralée et le collier plastique (fourniture électrique).

Le choix de l'aimant est très important, il est rond (ou carré, moins bon) percé en son centre permettant ainsi une fixation solide et efficace.
Seule la partie entre le trou centrale et l'extérieur sera utilisée, car c'est la que le champs magnétique est le plus fort; en fait on utilise que le quart de l'aimant.

Voyons maintenant les détails de l'installation des aimants, comme vous le savez les nouveaux véhicules sont équipé de durits ou plutôt de tuyaux en acier ce qui rend la magnétisation du combustible plus délicate, aussi vous devez respecter la procédure de montage qui va suivre.

Tout d'abord vous devrez placer les aimants à 5 cm des injecteurs (distance minimale), puis espacer ceux-ci d'au moins 1 cm et les placer à 120° d'écart (90° dans le cas d'un montage renforcé avec 4 aimants par injecteur).
Le pole utilisé est le SUD pour l'ensemble des aimants, si vous craignez pour votre boussole, alors placer ceux-ci dans le même champs (nord ou sud), mais n'alterner surtout pas les poles des aimants).

Voici les croquis simplifiés du dispositif:





En bleu les aimants, en noir la durit acier et en rouge le collier d'attache plastique.

Maintenant voyons la partie moteur de la voiture et l'installation:



Tout d'abord il faut retirer le carénage qui recouvre le moteur, comme c'est le cas ici sur ce modèle Asiatique CRDi de 3 cylindres.
Généralement le carénage tient par 4 à 6 vis à tête hexagonale ou torx.



Comme on peut le voir, il y a ici 3 injecteurs avec sa tubulure issue de la rampe d'injection.



Voici une des tubulures (durits aciers) qui vont recevoir les aimants



On positionne les 3 aimants préalablement préparés (mousse collé et pole repéré) et on fixe un collier plastique (afin de maintenir les aimants dans les vibrations du moteur).





Sur ces deux croquis, on peut voir le positionnement de chaque aimant sur une durit, orientation à 120° et décalage d'un cm minimum chacun, fixation de l'aimant sur la durit avec le collier (en rouge).



Voici les trois aimants fixés et orientés, maintenant il faut mettre la gaine spiralée afin de maintenir ceux-ci en lieu et place sur la durit (écartement d'un cm minimum et positionnement à +-120° de décalage).





Maintenant que la gaine spiralée est posée, on fixe le tout avec deux colliers supplémentaire.



Premier collier en bas, sur la gaine spiralée.



Deuxième collier posé, fixation terminée.

Maintenant on effectue la même chose sur chaque durit de chaque injecteur et voici le résultat:



Il ne reste plus qu'à réinstaller le carénage et fermer le capot.

Voici le détail technique schématisé du dispositif :



Vous pouvez constater qu'il faut des aimants assez puissant pour traverser de tel blindage, bien que le champs magnétique soit encore faible dans la durith même, il suffit à obtenir un résultat minimum de 5% d'économie de combustible, en raison de la forte pression et de ce système d'injection.

Dans le cas d'un montage sur un véhicule classique (durit normale ou blindée) le résultat avoisine les 7,5 à 8% d'économie minimum.

Vous pouvez bien entendu effectuer ce montage sur mobylette, motocyclette, et moto en général 2 ou 4 temps.

Un tel montage à trois aimants par injecteur sur durit acier, convient largement sur une durit classique (non blindée) pour l'ensemble des injecteurs (à monter avant la pompe à injection ou le carburateur), si le moteur dépasse les 1,5 litres de cylindrée, installer 4 aimants par ensemble (un seul sur durit normale) jusqu'à un moteur de 2,5 litres (3 litres au maximum).


En conclusion, je puis vous dire que ce dispositif associé à l'acétone a fait baissé ma consommation de 12,5%.

A j'oubliais le coût d'un tel montage est peu élevé, prévoir 2 à 3 euros par aimants (prix de détail), un paquet de collier 1 à 2 euro au supermarché, pour la gaine c'est variable en général 5 à 8 euro le mètre, qu'en à la mousse un peu de carton peu faire l'affaire, attention à l'épaisseur toutefois qui réduira l'efficacité du montage.
Bien sur, c'est inusable, alors si vous changez de voiture récurer vos aimants !

Sur un moteur ancien avec durit non blindée (ne pas trop serrer les colliers) le coût est inférieur à 10 euro !
Sur un moteur récent Hdi, CRDi, etc... Le coût est d'environ 35 euro.


L'acétone dans le gasoil, c'est très au point je vous fournirai bientôt les dosages selon les fournisseurs, sachez que j'ai dépassé les 10% d'économie avec un dosage très pointu, quant aux aimants de ma réalisation en plus, le maximum est de 17% à ce jour; maintenant je vais tester le dispositif "turbo" qui devrait me permettre d'atteindre 25% voir plus de 30% ...
Et tout cela sans modif du moteur !!! ...héhéhé... Une preuve de plus que l'on nous cache des choses...


Ca y est votre dévoué Picchou test Le système "turbo" (totalement inconnu en Europe) sans turbo et donc sans énergie absorbée.
Après essais sur véhicules essence de trois copies aux bonnes côtes et un résultat des plus probant (environ 15% d'économie d'essence), sans les aimants; si on ajoute les aimants et des additifs, on peut atteindre 20 à 25% d'économie sans modification du véhicule.

Mais voyons un peu à quoi ressemble ce nouveau système:

Photographie pièce d'origine:



Photographie du dispositif avant montage:



Photographie du dispositif monté:



Photographie du montage terminé:



Explication du phénomène physique:

Il s'agit d'une pièce en Inox massif taillé de façon spécifique de façon à obtenir les meilleurs performances !
L'air aspiré dans le moteur passe dans cette pièce à la sortie du filtre à air, ce dispositif va créer des turbulences qui vont au final augmenter la pression d'air à l'admission.
Qui dit pression d'air plus élevée, dit un apport en oxygène plus important dans le moteur entraînant ainsi une bien meilleure combustion du mélange augmentant du même coup le rendement du moteur et diminuant sa consommation.

Premières constatations:

Les reprises sont bien meilleurs, la consommation bien plus basse, les accélérations meilleurs et une diminution des rejets polluants certaines.

Cette pièce étant inusable, au même titre que les aimants, l'investissement est des plus intéressant !

Avec l'additif correctement dosé, les aimants bien placés et ce dispositif sur l'admission d'air, on a l'assurance de consommer beaucoup moins de combustible, tout en conservant un véhicule au top des performances et bien moins polluant !

Notes sur le dispositif:

La pièce est réalisée en Inox pour la résistance, l'incorruptibilité et la faible résistance à la friction (l'air "glisse" sans résistance).
Ce dispositif mis au point il y a une dizaine d'année et breveté est fabriqué aux états unis où il est commercialisé.
Le dispositif monté sur mon véhicule m'a coûté moins d'une centaine d'euro (avec les taxes diverses et frais d'envoi).

Je déconseille les bricolages visant à reproduire ce dispositif, car en utilisant d'autres matières que l'Inox, c'est prendre des risques pour son moteur (la pièce en se désagrégeant sera aspiré dans le moteur), le non respect des angles de coupe et de pliage entraînera des effets indésirables pouvant nuire au rendement du moteur, voir perturber le moteur de façon nuisible !
Quant au fait de tailler celle-ci dans de l'Inox il faut des outils de coupe spécifiques relativement coûteux ...

Voici le résultat du dispositif présenté ci-dessus après plusieurs semaines d'essais:

Le système a transformé mon petit véhicule en un véhicule turbo digne de ce nom !
De bien meilleures reprises, même à très bas régime, une grande accélération même en sous régime, malheureusement les économies réalisées à faible régime n'ont nullement égalées le résultat obtenu avec l'acétone comme additif) !

En faite si on recherche la puissance, il n'y a pas de problème, on obtient un coupé sport c'est sur; mais par les temps qui court, je pense qu'il vaut mieux rechercher les économies !!!

Ce dispositif c'est avéré très efficace sur de vieux véhicules diesel et essence, en alliant performance et économie; malheureusement sur les nouveaux moteurs à injection directe où tout est calculé au plus juste, le fait de légèrement diminuer l'apport d'air (réduction du diamètre du tuyau) modifie les paramètres et les résultats ne sont pas à la hauteur des espérences (en toout cas sur les économies de combustible).
Aussi en raison des véhicules actuels de plus en plus nombreux, le dispositif est abandonné au profit de l'acétone comme additif qui ne modifie nullement les paramètres du moteur, mais augmente les performances du moteur et par la même permet une diminution de la consommation de carburant bien suppérieur aux dispositifs magnétiques, pas toujours évident à placer sur les véhicules récents avec des durith métalliques et de l'électronique sensible aux champs magnétiques !

En conclusion de cette page:

Les dispositifs magnétiques sur les véhicules à injection directe permettent une économie de 5% à 8% (11% minimum sur les anciens moteurs).

L'acétone utilisé comme additif à l'essence ou au gasoil sur les véhicules à injection directe permet une économie de 5% à 15% (12,5% minimum sur les anciens moteurs).
En fait avec un dosage précis j'arrive à atteindre 17% d'économie en permanence, selon les informations que je dispose sur ce genre d'additif je devrais atteindre 22% maximum (sur diesel, 28% maximum en essence); il faut toutefois savoir que chaque marque de carburant en utilise, donc il faut de nombreux essais pour trouver la bonne dose à employer !


Il reste encore d'autres solutions qui feront l'objet de tests, dans tous les cas il s'agit de moyens simples à mettre en oeuvre et qui ne modifie pas le véhicule.





La suite de cette rubrique prochainement ...




(17/11/06)
(12/03/07)
(02/09/07)
(05/11/07)


Début de la page

Retour page précédente



Retour Page d'acceuil